LES TRESORS DE MON JARDIN

Pour moi, ce temps de confinement est une vraie chance ! Prendre le temps, prendre le temps et encore prendre le temps. Je redécouvre la vie au rythme lent, le fait de ne pas pouvoir (pas avoir à) penser à demain, lâcher prise. Après … on verra. L’important c’est le ici et maintenant, les moments de bonheur que je vis et aussi ceux qui me dérangent mais que j’apprends à accueillir avec bienveillance. S’écouter, ressentir, observer …

Dans ce même esprit, j’ai appris à regarder mon jardin. Je l’ai redécouvert. Quelle abondance, quelle vie. J’avais tendance à négliger tout ça. Manque de temps …

On a observé les petites bêtes avec les enfants, les oiseaux dans les arbres (merci à Solange et Tif nos deux mésanges qui viennent chanter chaque jour), les grillons le soir. On a mis les mains dans la terre, préparer le potager comme chaque année, fait un lit pour un papillon, enterré les petites bêtes mortes et accompagné les fleurs qui fanaient (pour apprendre le deuil en douceur).

Et puis j’ai retrouvé la richesse de tout ce que la terre m’offre sans que je le lui demande. Pissenlits, bourraches, orties, plantains, etc. Je m’étonne d’un sureau qui poussent seul parce qu’un oiseau aura déposer une branche et m’enthousiasme de ce pêcher qui a vu le jour dans le compost.

C’est dans ces moments de trois fois rien que j’apprécie ce qui m’entoure, que je me rappelle de l’essentiel …. que je suis tout simplement.

C’est avec beaucoup de gratitude que j’ai pris le temps de cueillir, de cuisiner et de partager autour de toute cette richesse. Tisane, sirop, salade… et je me fais une joie de préparer des prochains post à leur sujet, pour que peut-être vous aussi vous retrouviez ces moments de plénitude qui permettent d’être tout simplement.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *